Modernisme industriel

Au milieu du XXe siècle Terrassa était une des villes catalanes et espagnoles à la pointe de la révolution industrielle.

Pendant plus d'un siècle, le secteur textile spécialisé dans l'industrie de la laine, a été le moteur économique de la ville.

La bourgeoisie industrielle impulsa des mouvements culturels comme le modernisme et le Noucentisme.

Dans notre ville, le langage moderniste fut très bien accueilli et perdura au delà de ses limites chronologiques traditionnelles.

Cette consolidation du style moderniste à Terrassa, appliqué au patrimoine industriel, est liée au travail personnel de l'architecte le plus prolifique de la ville durant cette période: Lluís Muncunill.

En architecture, les ouvrages les plus remarquables sont : la Masia Freixa , le Vapor Aymerich, Amat i Jover (bâtiment industriel construit autour d'une machine à vapeur) et l'entrepôt Farnés (Lluís Muncunill); le Parc de la désinfection, la Casa Josep Coll i Bacardí (Casa Baumann) et la chapelle du Sacré Coeur de Jésus (Josep M. Coll i Bacardí); la rénovation de la Casa Alegre de Sagrera (Melcior Vinyals), l'ancienne confiserie Vídua Carné (Joaquim Vancells),etc.

Il faut aussi souligner la collection du Centre de la Documentation et Musée Textile, qui réunit des chefs-d'oeuvre d'artistes, de dessinateurs et des entreprises catalanes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Finalement, l'un des objectifs du Salon Moderniste, qui a lieu le deuxième week-end de mai, est d'offrir aux visiteurs tout comme aux habitants, un week-end d'il y a cent ans.